Covid 19- Des réponses aux questions. MàJ le 7/01/2022

Quelques réponses aux questions les plus souvent posées.
Les réponses sont extraites de
la foire aux questions de l’éducation nationale.

Comment sont identifiées les « personnes contacts à risque » au sein des collèges et des lycées ?

L’identification des contacts à risque, c’est-à-dire des personnes ayant été en contact avec le cas confirmé sans mesures de protection (telle que le masque) doit être réalisée dès le premier cas au sein de l’établissement.

L’établissement contacte, dans la mesure du possible, le cas confirmé (selon le cas l’élève ou ses responsables légaux / le personnel) afin d’identifier les personnes avec lesquelles celui-ci a eu un contact rapproché durant le temps scolaire, au sein de la classe, en dehors des salles de classe et à la cantine, sans que le port du masque soit respecté.

L’apparition d’un cas confirmé parmi les enseignants, dès lors qu’ils portent un masque, n’implique pas que les élèves de la classe ou les autres enseignants soient considérés comme contacts à risque. De même, l’apparition d’un cas confirmé parmi les élèves n’implique pas que les personnels ou les autres élèves soient identifiés comme contacts à risque, dès lors que ces derniers portent un masque.

Une attention particulière sera accordée aux temps durant lesquels le port du masque et/ou la distanciation sont plus difficiles à appliquer (déjeuner à la même table). A titre de rappel, il est attendu des établissements scolaires de limiter, dans la mesure du possible, les regroupements et les croisements importants entre groupes, tout particulièrement à la cantine.

L’établissement dresse une liste des potentiels contacts à risque identifiés parmi les personnels et les élèves dans et en dehors de la classe et de leurs coordonnées, avec l’appui des personnels de santé de l’éducation nationale.

Quelle est la conduite à tenir, pour les élèves qui sont identifiés « contacts à risque » dans les collèges et lycées ?

(...)
Les règles qui s’appliquent sont celles prévues par les doctrines pour l’isolement des cas de covid-19 et la quarantaine du ministère des solidarités et de la santé pour les personnes contacts de 12 ans et plus. La conduite à tenir est différente selon le schéma vaccinal des élèves.

L’élève doit respecter une quarantaine de 7 jours après le dernier contact avec le cas confirmé et réaliser un test immédiatement puis à l’issue de la période de 7 jours à compter du dernier contact avec le cas confirmé sauf  :

  • s’il a moins de 12 ans ;
  • ou s’il justifie d’un schéma vaccinal complet (deux doses pour les 12-17 ans).
    L’élève avec un schéma vaccinal complet n’a pas de quarantaine à respecter mais devra réaliser un dépistage immédiat par test antigénique ou test RT-PCR et réaliser des autotests à J2 puis à J4.
    Lors de la réalisation du premier test du test immédiat en pharmacie ou sur présentation au pharmacien de la preuve du dépistage réalisé en laboratoire ou dans une autre pharmacie (résultat de test négatif), les représentants légaux de l’élève ou l’élève se verront remettre gratuitement 2 autotests à réaliser le deuxième et le quatrième jour à compter du premier test (J2 et J4)
    Les élèves ayant contracté la Covid-19 depuis moins de deux mois ne sont pas soumis à l’obligation de dépistage ou de quarantaine.
    Dans ces conditions, la quarantaine ne s’applique pas et l’élève peut poursuivre les cours en présence en veillant strictement au respect des gestes barrières.
    Les responsables légaux devront attester sur l’honneur, dès le premier jour, que leur enfant remplit bien l’une de ces deux conditions et qu’il a réalisé un test négatif, pour permettre la poursuite des cours en présence.
    Les attestations sur l’honneur ne sont pas conservées par l’école ou l’établissement scolaire.
Attestation format PDF
PDF - 139.6 ko
Attestation format DOC
Word - 18.2 ko

En parallèle, la CPAM peut procéder à des contrôles du statut des élèves contacts à risque (vaccination, antécédent Covid-19) et transmettre les éléments de manière sécurisée à la seule attention des personnels de santé de l’Education nationale.

<media779|insert|center>

  • PROTOCOLE SANITAIRE

Actuellement le niveau 2 du protocole sanitaire est appliqué au lycée..Plus d’information
<media753|insert|center>

Nous contacter